Retour sur

l'événement RSE 2022

avec l'intervention de Benjamin Louvet, expert matières premières, géopolitique et économie.

JUIN 2022

Benjamin Louvet

Extrait du sous-titrage de la vidéo

La transition énergétique est l’un des plus grands défis que l’humanité n’ait jamais eu à relever parce qu’on n’a jamais fait de transition énergétique dans notre histoire. Elle va avoir des conséquences énormes sur les finances, l’économie, la géopolitique, le social et l’ensemble de nos vies.

Pourquoi ? Parce que la transition énergétique consiste à se débarrasser en quelques années de ce que nous avons mis plusieurs dizaines d’années à construire. C’est une économie tournée autour des énergies fossiles. Or aujourd’hui, les énergies fossiles sont responsables du réchauffement climatique, il faut s’en débarrasser.

Et tout cela va entraîner d’autres bouleversements. Au-delà de la difficulté que nous avons à nous passer du pétrole, du charbon, du gaz et bien, il faut comprendre que faire une transition énergétique, c’est se tourner vers des énergies bas carbone. Mais, contrairement à ce que les gens pensent, on ne fait pas d’électricité avec du vent ou du soleil, mais avec un transformateur qui convertit l’énergie du vent ou du soleil en électricité. Et ce transformateur est fait d’actifs réels et essentiellement de métaux.

En gros, la transition énergétique, c’est transformer notre dépendance aux énergies fossiles, qui est énorme aujourd’hui, en une dépendance aux métaux. Et nos économies n’y sont pas prêtes du tout ! Il va donc falloir mettre en place tous les éléments au point de vue politique, avec des lois qui vont favoriser les investissements dans ce secteur ; au niveau géopolitique, il va falloir développer une diplomatie des métaux, alors que depuis des années nous faisons nos relations internationales autour de nos besoins en énergie fossiles ; au niveau social, il va falloir accompagner les populations pour réaliser ce changement car tout le monde ne pourra pas, par exemple, s'offrir une voiture électrique.

Donc, les défis que nous avons à relever sont énormes, les conséquences pour les entreprises également sont très importantes parce que cette forte hausse de la demande en métaux risque d’entraîner une augmentation des prix très importante qui va forcément contraindre la production de biens et de services. Tous ces grands défis, nous allons devoir les relever dans un délai très court, avec en plus des problématiques politiques qui viennent s’ajouter à cela ; ce que Mark Carney, ancien Président de la Banque d’Angleterre, appelait la tragédie des horizons : vous avez des hommes politiques qui ont des calendriers assez court terme à gérer, et des problématiques énergétiques qui sont des problématiques à long terme.