Inscrivez-vous à nos évènements

sam. 05 oct. | Parking devant les remparts

Balade en Val de Baïse autour de Vianne

Afin d’appréhender le patrimoine vivant de notre département, Gascogne Environnement propose des visites nature et patrimoine sur site à ses partenaires, aux entreprises membres, ainsi qu’à leurs collaborateurs, à leurs familles et à leurs amis
Les inscriptions sont closes
Balade en Val de Baïse autour de Vianne

Heure et lieu

05 oct. 2019, 09:30
Parking devant les remparts, Avenue de la Verrerie, 47230 Vianne, France

À propos de l'événement

(Transfert en co-voiturage jusqu’à Mongaillard, départ de la balade pédestre)

Cette balade sera encadrée par Alexandra DIBON, Coordinatrice et Médiatrice Culturelle auprès du CEDP47 (association de sensibilisation aux paysages du département)

Contexte de la visite

Voyage dans le temps, depuis l’ancien castelnaud fortifié de Montgaillard, jusqu’à la bastide de Vianne. Le village de Mongaillard, dominant le paysage ondulé des terres Gasconnes, offre un joli point de vue sur le relief doux et la mosaïque de cultures variées.


Chemin faisant, le paysage parcouru nous permettra d’évoquer l’économie agricole et industrielle du territoire -d’hier et d’aujourd’hui-   basée sur les ressources naturelles locales : la Baïse, la pierre, le minot, le liège, sans oublier le travail du verre et celui de la vigne.

La balade se prolongera dans les rues de Vianne, jusqu’au port sur Baïse, avant une visite de l’atelier du verrier.

• Parcours pédestre de 5 km

• 
Tout public, familles

• 
Accueil à partir de 9h30 -  RDV parking devant les remparts, avenue de la Verrerie à Vianne   (Transfert en co-voiturage jusqu’à Mongaillard, départ de la balade pédestre)

• Fin de balade à  Vianne : 12h + visite de l’atelier du verrier

La participation à la visite est réservée aux adhérents de Gascogne Environnement, collaborateurs, famille et amisDans la basse plaine de la Garonne, la réserve naturelle de l’étang de la Mazière protège 68 ha de milieux humides au sein de paysages caractéristiques d’une agriculture intensive. Formé par un ancien bras du fleuve, l’étang est constitué d’une mosaïque de milieux (étang, bois humide, roselière, gravières, friche pâturée) qui constituent un attrait pour les oiseaux et la faune aquatique. 

L’avifaune nicheuse compte plus de 70 espèces dont le loriot d’Europe, le milan noir, la rousserole effarvatte. La réserve naturelle étant située sur une voie migratoire importante, les gestionnaires effectuent régulièrement des opérations de baguage. Plus de 230 espèces d’oiseaux ont été observées sur le site depuis sa création.

Dans la faune recensée, on trouve également 17 espèces de reptiles et d’amphibiens dont la rainette méridionale, la grenouille agile, le pélodyte ponctué et la cistude d’Europe. Plus de 1000 espèces d’insectes ont été inventoriées.

Dans la basse plaine de la Garonne, la réserve naturelle de l’étang de la Mazière protège 68 ha de milieux humides au sein de paysages caractéristiques d’une agriculture intensive. Formé par un ancien bras du fleuve, l’étang est constitué d’une mosaïque de milieux (étang, bois humide, roselière, gravières, friche pâturée) qui constituent un attrait pour les oiseaux et la faune aquatique. 

L’avifaune nicheuse compte plus de 70 espèces dont le loriot d’Europe, le milan noir, la rousserole effarvatte. La réserve naturelle étant située sur une voie migratoire importante, les gestionnaires effectuent régulièrement des opérations de baguage. Plus de 230 espèces d’oiseaux ont été observées sur le site depuis sa création.

Dans la faune recensée, on trouve également 17 espèces de reptiles et d’amphibiens dont la rainette méridionale, la grenouille agile, le pélodyte ponctué et la cistude d’Europe. Plus de 1000 espèces d’insectes ont été inventoriées.

Dans la basse plaine de la Garonne, la réserve naturelle de l’étang de la Mazière protège 68 ha de milieux humides au sein de paysages caractéristiques d’une agriculture intensive. Formé par un ancien bras du fleuve, l’étang est constitué d’une mosaïque de milieux (étang, bois humide, roselière, gravières, friche pâturée) qui constituent un attrait pour les oiseaux et la faune aquatique. 

L’avifaune nicheuse compte plus de 70 espèces dont le loriot d’Europe, le milan noir, la rousserole effarvatte. La réserve naturelle étant située sur une voie migratoire importante, les gestionnaires effectuent régulièrement des opérations de baguage. Plus de 230 espèces d’oiseaux ont été observées sur le site depuis sa création.

Dans la faune recensée, on trouve également 17 espèces de reptiles et d’amphibiens dont la rainette méridionale, la grenouille agile, le pélodyte ponctué et la cistude d’Europe. Plus de 1000 espèces d’insectes ont été inventoriées. 

Dans la basse plaine de la Garonne, la réserve naturelle de l’étang de la Mazière protège 68 ha de milieux humides au sein de paysages caractéristiques d’une agriculture intensive. Formé par un ancien bras du fleuve, l’étang est constitué d’une mosaïque de milieux (étang, bois humide, roselière, gravières, friche pâturée) qui constituent un attrait pour les oiseaux et la faune aquatique. 

L’avifaune nicheuse compte plus de 70 espèces dont le loriot d’Europe, le milan noir, la rousserole effarvatte. La réserve naturelle étant située sur une voie migratoire importante, les gestionnaires effectuent régulièrement des opérations de baguage. Plus de 230 espèces d’oiseaux ont été observées sur le site depuis sa création.

Dans la faune recensée, on trouve également 17 espèces de reptiles et d’amphibiens dont la rainette méridionale, la grenouille agile, le pélodyte ponctué et la cistude d’Europe. Plus de 1000 espèces d’insectes ont été inventoriées.

Dans la basse plaine de la Garonne, la réserve naturelle de l’étang de la Mazière protège 68 ha de milieux humides au sein de paysages caractéristiques d’une agriculture intensive. Formé par un ancien bras du fleuve, l’étang est constitué d’une mosaïque de milieux (étang, bois humide, roselière, gravières, friche pâturée) qui constituent un attrait pour les oiseaux et la faune aquatique. 

L’avifaune nicheuse compte plus de 70 espèces dont le loriot d’Europe, le milan noir, la rousserole effarvatte. La réserve naturelle étant située sur une voie migratoire importante, les gestionnaires effectuent régulièrement des opérations de baguage. Plus de 230 espèces d’oiseaux ont été observées sur le site depuis sa création.

Dans la faune recensée, on trouve également 17 espèces de reptiles et d’amphibiens dont la rainette méridionale, la grenouille agile, le pélodyte ponctué et la cistude d’Europe. Plus de 1000 espèces d’insectes ont été inventoriées.

.....

Partager cet événement